157 catégories de spiritueux dégustés

21 mars 2020


Le Concours International de Lyon propose 157 catégories de spiritueux. Sont donc dégustés les Wiskhy, Bourbon, Eaux de vie, Soju, Shochu, Baijiu, Gin, Vodka, Rhums, Cachaça, punchs, cocktails, anisés, crèmes, liqueurs et vins de Jerez.
Le concours répond à des règles strictes d’organisation, avec des conditions de stockages optimales, un classement des spiritueux qui prend en comptes de nombreux critères, une dégustation à l’aveugle, un contrôle des dégustateurs choisis, une grille de notation sur 100 …
Cette diversité de catégories permet de proposer aux consommateurs de nouveaux produits dégustés et médaillés au Concours International de Lyon, pour les guider dans leurs choix de spiritueux.

s'inscrire

Les engagements du Concours


Expertise des jurés

En savoir plus

Une communication sur tous les fronts

En savoir plus

Des partenaires forts et impliqués

En savoir plus

Des présidents d'honneur de renom

En savoir plus

Validation officielle et contrôles

En savoir plus

Outils marketing

En savoir plus

Les professionnels de la filière garantissent la conformité de l’échantillon, les amateurs éclairés représentent le goût du consommateur.

Témoignages


Déguster des alcools n'est pas chose aisée, mais quel plaisir de le faire dans des conditions aussi optimales : la salle est lumineuse, le calme et la concentration règnent, le classement des alcools est bien fait. La fiche de dégustation est concise, facile à utiliser. J'aime participer à cette dégustation, car il y a toujours des bonnes surprises, des découvertes !

Ludwig CORDELIER

Maître Sommelier
Caviste

C’est toujours avec plaisir que je viens déguster au Concours International de Lyon. L’endroit est propice à la dégustation bien organisée, dans le calme et faite avec beaucoup de sérieux. Cette dégustation est différente de celle des vins. On prend une petite goutte du produit, on claque la langue afin de tapisser les parois de la bouche, on recrache et ensuite on note. Il faut boire beaucoup d’eau à chaque gorgée, pour refaire le PH de la salive. Je commence par les eaux de vie les plus légères en alcool, puis les calvados , le Gin etc. C’est un grand moment on retrouve des produits francs, bien typés et sans défaut.

Maryse ALLAROUSSE

Meilleur Sommelier de France 1980
Demi-finaliste du Meilleur Sommelier du Monde 1992

Je déguste depuis quelques années les spiritueux pour Armonia. C’est un exercice que j’estime un peu plus complexe que le commentaire du vin, et par conséquent d’autant plus stimulant et enrichissant. Les « spis » sont un secteur en plein renouveau, et il est donc indispensable pour un sommelier de poursuivre sa formation en la matière. L’aspect international du concours m’a permis d’étonnantes découvertes. De ma dernière dégustation, il me reste sur le bout des papilles une eau-de-vie de mirabelle exceptionnelle…

Caroline DAESCHLER

Sommelière

C’est un vrai plaisir, chaque année de déguster les sélections du Concours International de Lyon.
Autant pour les vins, la chance du dégustateur que je suis, est de pouvoir comparer des domaines au sein d’un même appellation et ainsi mieux connaitre notre vignoble.
Pour les eaux de vie et spiritueux, c’est un exercice, certes plus technique et demandant plus de concentration, mais surtout un exercice passionnant et une source de découvertes et de voyages olfactifs.

Laurent DERHE

Meilleur Ouvrier de France Sommellerie 2007
Président de l’Association des Sommeliers Lyonnais et Rhône-Alpes

1